Actually-Me

Actually-Me

Hair/ Fashion/ Lifestyle

Cheveux, mode, art
Suivez-moi sur Facebook Instagram, Twitter, Pinterest, Youtube et HelloCoton
Hair, Fashion inspirations, Art...
Follow me on Facebook Instagram, Twitter, Pinterest, Youtube and HelloCoton

Marrakech 7- La caverne d'Ali Baba

Carnets de voyagePosted by Affwé Sun, April 13, 2014 03:51:29
La caverne d'Ali Baba .
Notre itinéraire était tel que nous devions nous rendre au souk à pied, en sortant de la Médina.
Chemin faisant, nous rencontrons un employé de l'hôtel qui nous reconnaît immédiatement et vient à notre rencontre.
-Vous êtes au Riad « La Sultana » n'est-ce pas?
-oui, répondit Lucile avec un sourire. Nous nous rendons au souk.
-Ah mais sur le chemin, il y a un marché berbère, je peux vous y conduire.

C'est parti nous acceptons de suivre notre guide de fortune et atterrissons dans « la caverne d'Ali Baba ». Oui le raccourci est aisé mais c'était mon impression.
Tout ici était magnifique. Des objets ornés de détails bouleversants, d'un raffinement très proche de l'art des hommes du désert, de l'art du Niger, celui des touaregs et des peuls. Feu ma grand-mère paternelle était une femme peule.

J'apprends que le Kilim ce tapis travaillé à la main est d'origine berbère. J'en ai un à la maison, bien sur il s'agit d'un ikéa mais tout de même, mon choix s'éclaire.
Je tombe en arrêt, devant deux grands vases majestueux gravés de l'écriture hébraïque. Je suis en émoi.
-Vite, partons Lucile, avant que je ne perde la raison.
-Tu vois me dit Lucile, c'est au Maroc que j'ai acheté mon pouf rouge.
-Vous devez rester prendre le thé avec nous
-Nous devons nous rendre au souk nous ne pourrons pas fit Lucile.
-Vous ne pouvez pas refuser une invitation au maroc, il faut venir.
Je regarde Lucile, je ne sais que faire, c'est la première pour moi, je ne voudrais pas commettre d' impair...
Lucile leur répond que devons vraiment y aller.
Pour faciliter encore plus notre fuite, je rajoute que étant situé sur le chemin de notre retour, nous repasserons à ce moment là et Lucile appui cette affirmation.
Nous sortons de l'exposition, et nous dirigeons vers le souk.
Il n'y pas de trottoir sur notre chemin, et les vélos, mobilettes, chariots tirés par Baudets et Chevaux surgissent de toute part.
Nous avançons rapidement, je marche d'un pas décidé, Lucile me suit de près, à nous voir on dirait que nous connaissons bien, même très bien les lieux.
Nous demandons notre chemin, nous sommes dans la bonne direction, c'est confirmé.
Les regards marquent à la fois la surprise, l'étonnement la curiosité à notre vue.
Force est de constater que deux nanas noires dans les rues de Marrakech, ça intrigue. Et en même temps nous avons droit à des regards appuyés (Lucile avec ses longues jambes menues et son allure très aèrienne, et moi avec mon air de baroudeuse en vadrouille ) nos profils ne sont probablement pas si courants ici.

  • Comments(0)//www.actually-me.com/#post29